8 conseils pour tenir les voleurs à l’écart de votre chantier

L’occasion fait le larron. Le voleur cherche à faire son coup rapidement et emporte ce sur quoi il tombe. Il voit une clôture facile à escalader, il la franchit, il découpe les câbles électriques et il repart. Protéger la baraque de chantier à l’intérieur n’a aucune utilité : les voleurs seront déjà partis avant que quelqu’un puisse arriver sur place. Que pouvez-vous faire pour dissuader à l’avance les auteurs de vols opportunistes de passer à l’action ?

8 conseils

1.

Louez ou achetez une clôture impossible à escalader. Les clôtures de chantier Anti Climb sont, comme leur nom l’indique, pourvues d’une protection anti-franchissement. À savoir : un maillage plus serré et des fils verticaux saillants.

2.

Enfouissez les câbles électriques. Les câbles visibles suscitent immédiatement l’intérêt du voleur opportuniste. Un câble est facile à tailler ou découper. Veillez à ce que les câbles électriques soient invisibles.

3.

Cette dernière règle vaut également pour tous les autres éléments de valeur. N’abandonnez pas des choses juste derrière la clôture (à savoir : à la vue des passants). Délimiter une petite zone à l’aide de clôtures occultantes fait des miracles. Rangez les objets de valeur dans le conteneur.

4.

Protégez la baraque de chantier à l’extérieur. Une porte barricadée ou une vitre brisée sont un vrai gâchis, assurément lorsqu’au final, il n’y avait aucun objet de valeur dans la cabine et qu’il y a donc eu des dégâts pour rien. Installer un système de détection à une série d’endroits stratégiques peut déjà suffire. Optez pour une lampe flash ou une alarme sonore, de sorte que le voleur opportuniste sache qu’il a été signalé. Il va alors choisir de mettre fin à son entreprise.

5.

Fixez une bride Haute Sécurité à vos clôtures. Utiliser un attache-câble pour raccorder des clôtures, c’est de l’économie mal inspirée. Cette pratique est même interdite dans plusieurs pays. Le recours à des brides à clôtures appropriées, qui ne s’ouvrent qu’avec une clé spéciale, permet d’empêcher la rupture de la ligne de clôture et l’intrusion. Vous l’aurez compris : nous évoquons ici le cliché bien connu du ‘« maillon le plus faible ».

Inbraakpreventie-Heras

6.

Beaucoup de vols sont commis par soulèvement de la clôture. La mise en place d’une protection anti-soulèvementest une excellente manière de consolider votre ligne de clôture. Ce dispositif empêche de soulever les clôtures pour les détacher de leurs blocs.

7.

Si, pour envisager le pire des scénarios, le butin potentiel est important (à savoir, s’il y a de nombreux objets de valeur présents sur le chantier), vous pouvez opter pour la mise en place d’un système de caméras.

8.

Enfin : passez des accords avec le voisinage. Le contrôle social est un puissant outil. Ajoutez cet ultime atout. Cela peut avoir tout simplement pour résultat que le voisin ou la voisine va prendre son téléphone s’il (elle) est témoin d’une activité suspecte !

Ces actions simples peuvent faire la différence. Pas de retard dans le processus de construction, aucune frustration pour le personnel et donc moins de coûts liés aux dysfonctionnements. Vous souhaitez savoir quels éléments pratiques vous pouvez mettre en place pour éviter que votre chantier ne tourne à la pagaille ? Téléchargez le livre blanc « Un chantier sûr en permanence ».



Sujets: Projectbeveiliging,

Posté par Lou Spierings le 11 juillet 2016
Senior Account Manager at Heras Mobile Fencing & Security